Court résumé: Au sortir d’un pot pour fêter sa victoire au tribunal, Mickey Haller est arrêté pour défaut de plaque. Mais en ouvrant le coffre de la voiture de Haller, l’agent de police trouve un cadavre à l’intérieur…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy et Babelio pour cette lecture!

L’œuvre de Michael Connelly se décompose en deux types de livres. Soit il fait appel à Harry Bosh et/ou Renée Ballard pour les romans policiers ou alors c’est Mickey Haller qui prend les rênes pour les romans juridiques. Ce nouvel épisode fait partie de la deuxième catégorie et on retrouve avec plaisir notre avocat de la défense préféré.

Pour cet épisode, il se retrouve dans une position inédite, celle du suspect. Il doit donc assurer sa propre défense. Dans cette situation inconfortable, sa pugnacité habituelle monte encore d’un cran. Il jette toutes ses forces dans la bataille afin de se sortir de ce guêpier.

Mickey Haller est un personnage atypique mais est surtout un grand avocat. A ses côtés, le lecteur découvre les ficelles du métier. Son attitude parfois immorale et ses manœuvres litigieuses font de lui un antihéros original auquel on s’attache au fil des épisodes.

Tout le talent de conteur de l’auteur est en action dans ce livre. Il réussit la prouesse de nous passionner pour une histoire qui se résume à une simple affaire criminelle au tribunal. On assiste aux audiences, aux travaux des avocats, aux stratégies mises en place. Cela pourrait être fastidieux à lire mais grâce à une narration maitrisée, on se prend véritablement au jeu.

Même si on ne connaît pas le fonctionnement de la justice américaine, on n’est jamais perdu. L’écrivain arrive à vulgariser les différentes règles de loi et à les transformer en rebondissements. Le rythme ne subit aucun répit et le suspense est omniprésent. Une fois embarqué dans cette affaire, on veut savoir comment notre héros va s’en sortir.

Avec sa plume toujours impeccable et sans jamais tomber dans le sensationnel, le grand Michaël Connelly arrive une nouvelle fois à remplir son objectif de rendre captivant les rouages de la justice. Beau travail l’artiste !

Calmann-Levy Noir, 484 pages

Traduit par Robert Pépin

Paru le 13 octobre 2021, 21.90€

"

  1. Isabelle Bourdial dit :

    Merci pour ta chronique. Perso j’aime beaucoup Mickey Haller. Voilà un livre qui va rejoindre bien vite ma PAL ! 😁

    Aimé par 1 personne

  2. Matatoune dit :

    Tellement étonnant ce talent !

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Tu réussi toujours à lire et écrire tes billets malgré ton bras en écharpe, quelle abnégation…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s