Court résumé: En se réfugiant dans une maison isolée en Auvergne pour vivre pleinement son chagrin, Amande tombe par hasard sur les calendriers horticoles de l’ancienne propriétaire des lieux. Guidée par les annotations manuscrites de Madame Hugues, Amande s’attelle à redonner vie au vieux jardin abandonné…

Mon avis:

Je remercie Audiolib pour cette écoute!

J’avais fait la connaissance de Mélissa Da Costa avec « Tout le bleu du ciel » dans le cadre du Prix Orange du livre 2019 dont j’étais membre du jury. N’étant pas un adepte du genre « feel good », je m’étais lancé à reculons mais finalement ce roman avait été une belle surprise qui m’avait enchanté. J’étais donc un tant soit peu rassuré avant cette nouvelle écoute.

Pour me mettre un peu plus à l’aise, l’autrice reprend le même décor et même concept. Elle installe son histoire en pleine campagne afin de nous parler d’un thème difficile. Cette fois-ci, le deuil remplace la maladie.

Le début est un peu long parce que l’on suit Amande dans sa dépression post tragédie. On accompagne son quotidien, mouvement par mouvement et l’ennui n’est pas loin. Mais très vite, comme elle, la narration reprend de l’élan. En même temps que la nature qui l’entoure, l’héroïne renaît de ses cendres et redonne une chance à la vie.

Dans « Les lendemains », on retrouve tout ce qui fait le succès de cette écrivaine. Son récit est à hauteur d’homme et le lecteur peut se reconnaître dans les personnages ou les situations. Les émotions sont au rendez-vous et nous entraine dans leur sillage. La douceur de la voix d’Ariane Brousse apporte un écrin idéal à cette aventure intérieure. Même si ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, je dois avouer que j’ai été envouté par la simplicité du texte et par l’humanité débordante qu’elle renvoie.

Mélissa Da Costa fait une nouvelle fois mouche avec cette triste histoire au travers de laquelle on ressent toute sa sensibilité, sa douceur et sa bienveillance. Je ne me lance pas souvent dans des lectures hors de ma zone de confort mais pour cette autrice, je pourrai faire de temps en temps une exception !

Audiolib, 9h19

Lu par Ariane Brousse

Paru le 20 octobre 2021, 21.90€ le CD

"

  1. Moi je fais une exception pour Valérie Perrin que j’aime follement ! J’aimerais bien tenter Mélissa Da Costa un jour, une nouvelle exception peut-être ? 🤔

    J'aime

  2. Eve-Yeshé dit :

    j’ai bien aimé « Tout le bleu du ciel » alors que ce n’est pas vraiment mon genre littéraire préféré, mais celui-ci me tente moins 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s