Court résumé: Mai 2022. À 400 kilomètres de la terre, le cadavre éventré d’un astronaute américain flotte en impesanteur dans la station spatiale internationale. Le même jour, à Lyon, le corps éviscéré d’un biologiste est retrouvé dans un mystérieux réseau de galeries souterraines…

Mon avis:

Je remercie les éditions Plon pour cette lecture!

Fabrice Papillon est un vulgarisateur. Il cherche à transmettre ses connaissances par l’intermédiaire de l’écrit ou de l’image. Pour ce faire, dans ses romans, il lie des enquêtes policières à des réalités de la science. A la sortie de ses œuvres, on s’est diverti en apprenant et c’est assez agréable !

Dans « Aliénés », une commissaire stagiaire, cherche à trouver la connexion entre deux meurtres commis dans des lieux singuliers. Afin de déchiffrer ces phénomènes inexplicables, elle part dans tous les sens, confrontant les acteurs suspects même les plus inaccessibles. Elle suit des pistes tour à tour religieuses, militaires et scientifiques. Très vite, on comprend que ses crimes isolés font partie d’une machination beaucoup plus grande et que son acharnement va déclencher une tempête.

Louise Vernay a un caractère très fort. Elle est impulsive, parfois irrespectueuse et risque d’en énerver quelques-uns. Pour ma part, j’ai aimé ce personnage féminin sans filtre qui renverse tout sur son passage pour arriver à ses fins. Elle entraîne le lecteur à un rythme fou dans une quête de vérité tumultueuse.

Pour cet épisode, l’auteur a eu recours à moins d’érudition et a plutôt tendu son histoire vers plus d’aventure. Portées par cet objectif, certaines scènes sont exagérées et casse un peu le réalisme de l’histoire. La réussite repose donc moins sur la crédibilité habituelle que sur l’efficacité du récit, mené tambour battant.

J’ai aussi besoin de préciser qu’en plus d’être un écrivain talentueux, Fabrice Papillon est un mec super sympa, drôle et passionnant, qui m’a écrit la meilleure dédicace du monde ! Je ne peux donc que vous encourager à vous intéresser à son travail. Ce thriller, fort de son savoir-faire, est une nouvelle fois la preuve que la littérature peut être distrayante et intelligente. Merci Fabrice, le rendez-vous est pris pour le prochain !

Plon, 502 pages

Paru le 14 octobre 2021, 20.90€

Festival Sans Nom, Mulhouse 2021

"

  1. alexmotamots dit :

    La meilleure dédicace du monde ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s