Court résumé: Le capitaine Coste s’occupe maintenant d’une résidence surveillée dans une île de St Pierre et Miquelon. Pour une nouvelle mission, il doit interroger une femme, rescapée d’un enlèvement, et qui est la seule à pouvoir identifier « le monstre »…

Mon avis:

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture!

J’ai lu une grande partie des livres d’Olivier Norek. J’ai aimé toutes mes lectures mais pour des raisons différentes. Avec « Dans les brumes de Capelans », il réussit le tour de force de concentrer tous ces points forts en un seul ouvrage.

Il a un véritable talent pour se renouveler. A chaque nouvel opus, on ne sait pas dans quel type d’aventures il va nous entrainer. Cette fois encore, il nous déstabilise en emmenant le capitaine Coste, notre capitaine préféré du 93, loin de sa capitale vers un environnement plus sauvage.

En tant qu’ancien policier, l’auteur utilise ses connaissances pour nous dévoiler les secrets et les modes de fonctionnement du système judiciaire. On découvre avec ce roman l’existence de résidences surveillées dans lesquelles on interroge et on décide du sort des témoins gênants.

Avec une expérience telle que la sienne, l’écrivain pourrait vivre sur ses acquis. Mais ce n’est pas dans son tempérament. Il s’implique toujours dans ses projets et réalise un gros travail de fond afin de nous proposer une intrigue imprégnée des lieux et un scénario aussi habile que réaliste.

Si vous le connaissez un peu, vous savez comme moi que cet homme, de prime abord charmant, est en fait un être malsain. Cette nouvelle enquête est l’opportunité pour lui de s’en donner à cœur joie. Il met en place et approfondis des personnages torturés et mystérieux afin que toute l’énigme repose sur leurs personnalités ambiguës. Dans les brumes épaisses de l’île, la tension est constante et le suspense monte crescendo jusqu’à un final tonitruant. Et pour ma part, je me suis régalé du début à la fin !

Avec une plume que je trouve de plus en plus maîtrisée, Olivier Norek nous offre un thriller psychologique d’une grande efficacité, qui vous emprisonnera dans son atmosphère et vous triturera les méninges. Du grand art !

Michel Lafon, 422 pages

Paru le 7 avril 2022, 20.95€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Dans ma pal il est. 😉 Satanée chronique. Merci à toi 🙏😘

    Aimé par 1 personne

  2. Du très bon Norek, je suis bien d’accord avec toi !

    Aimé par 1 personne

  3. Matatoune dit :

    Lecture en cours ! Toujours aussi talentueux !

    Aimé par 1 personne

  4. Je me faisais la même remarque au niveau de la qualité d’écriture !

    Aimé par 1 personne

  5. […] lectures du Dimanche – Les livres de K9 – EmotiOns – Mes échappés livresques – Tomabooks – Collectif polar […]

    J’aime

  6. alexmotmots dit :

    J’ai hâte de le lire lors d’un long week-end prochain.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s