Court résumé: Dans notre boîte aux lettres, se trouvait une carte postale étrange. Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme. L’Opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942…

Mon avis:

Je remercie les éditions Audiolib et Netgalley pour cette écoute!

Anne Berest s’attaque à un thème plutôt éculé qui a été traité un grand nombre de fois en littérature. Mais là où le texte pourrait n’être qu’une répétition des autres, il se démarque par son approche originale. En effet, elle décide d’écrire cette aventure suite à la réception d’une carte postale mystérieuse et à l’enquête qu’elle va mener sur sa famille.

Le récit se compose de deux parties. Dans un premier temps, on assiste au destin tourmenté de la famille Rabinovitch à travers l’Europe jusqu’à son dénouement tragique. Dans la seconde phase viennent les investigations de l’écrivaine qui essaye de relier tous les éléments de son passé.

L’autrice est juive non pratiquante et elle n’est pas historienne. Elle aborde donc tous les sujets difficiles liés à son peuple avec ses yeux novices et un véritable recul sur les faits. Il est donc appréciable d’assister à ses réflexions dépassionnées, uniquement basées sur les évènements. Mais ses recherches vont aussi la confronter à la dure réalité d’hier et d’aujourd’hui et lui faire perdre un peu de son innocence.

« La carte postale » ne se revendique jamais comme un livre historique mais nous raconte une période difficile à travers ses personnages fascinants. Ariane Brousse apporte dans sa lecture une interprétation réaliste des protagonistes qui sont les pièces centrales de ce drame. La sincérité et la bienveillance d’Anne Berest font le reste pour nous toucher en plein cœur.

Ce livre a reçu le Prix Renaudot des lycéens et c’est une bonne nouvelle. Il fait partie en effet des histoires qu’il faut raconter, surtout aux jeunes, afin qu’ils ne fassent pas les mêmes erreurs et que l’Histoire ne se répète pas. Ce roman est aussi utile que passionnant. Les émotions qu’il procure permettent de réfléchir sur notre condition et sur nos convictions. A lire ou à écouter absolument !

Audiolib, 14h06min

Paru le 13 avril 2022, 25€50

"

  1. Matatoune dit :

    C’est vrai que le roman ,et peut-être cette version audio peut y aider, doit être découvert par les jeunes !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotmots dit :

    Déçue par ce roman : c’est un peu « La shoah expliquée à ceux qui ne la connaissent pas ». Et qui ne la connait pas ?!

    J’aime

  3. lheuredelire dit :

    Très envie de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

Répondre à killing79 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s