Court résumé: Lors d’une sortie scolaire, un enfant disparaît. Et c’est le destin de tous ceux qui l’ont connu qui va s’en trouver bouleversé…

Mon avis:

Je remercie les éditions Le Passage pour cette lecture!

Une nouvelle rentrée littéraire offre la possibilité de lire ces auteurs préférés mais aussi de donner la chance à de nouveaux espoirs ou de découvrir des talents méconnus. J’avais vu passer sur la blogosphère les premiers romans de Cécilia Castelli et leurs lots de chroniques positives. J’ai donc profité de l’arrivée de toutes les nouveautés pour me faire mon propre avis.

Un enfant a disparu. L’autrice construit son histoire autour de ce fait. Seulement, pour ce faire, elle ne suit aucun scénario ni aucune chronologie. Sa structure narrative est complétement dépouillée. De chapitre en chapitre, elle passe d’un personnage à un autre, d’une époque à une autre, sans logique. Elle raconte des évènements liés au drame mais aussi des scènes qui n’ont à priori aucun rapport. A certains moments, on a même l’impression que le récit s’égare. Mais tout rentre dans l’ordre lorsque la mécanique se met en marche.

Grâce à une plume magnifique, à la fois travaillée et poétique, l’écrivaine nous entraine dans les émotions des protagonistes. Flirtant parfois avec le conte, elle donne une dimension envoutante à cette tragédie des plus sombres. Que ce soit pour parler de l’enfance, du deuil, de la tristesse ou des regrets, les mots utilisés sont justes. Il se dégage de chaque page une force attractive et une vérité sur l’être humain. Vous ne sortirez donc pas indemne de ce voyage.

De par sa forme désorganisée, je pense que ce texte prend toute sa puissance s’il est lu d’une seule traite ou presque. « Peupler la colline » est une expérience littéraire, qui déroute le lecteur pour mieux l’hypnotiser. Le charme de Cécilia Castelli a fonctionné sur moi. Je ne saurais trop vous recommander ce roman qui prouve que la littérature trouve toujours une manière de se réinventer et de continuer à nous éblouir !

Le passage, 216 pages

Paru le 18 août 2022, 18€

"

  1. J’ai moi aussi apprécié ce roman.

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotmots dit :

    Pour le charme qui se dégage de cette lecture, alors.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s