Mise en place

Court résumé: Isaiah Quintabe dit IQ est un homme solitaire qui met son intelligence au service des autres. Cette fois, un chanteur à la mode est menacé et il fait appel à IQ…

Mon avis:

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

Une couverture stylée,  qui annonce « le nouveau Sherlock Holmes », un auteur d’origine asiatique, qui écrit sur un enquêteur noir à Los Angeles, avouez que c’est alléchant !

Alors oui, il y a une légère analogie avec Sherlock Holmes dans ce premier polar. Isaiah est un héros solitaire et introverti qui s’est fait une spécialité de résoudre ses enquêtes uniquement grâce à sa déduction. Il est donc plus dans l’observation que dans l’action. Il traîne à ses côtés un acolyte, qui lui, n’a rien d’un Watson. Dodson est l’opposé de son ami. Grande gueule, branché et plutôt terre à terre, il permet d’accentuer l’excentricité d’Isaiah.

Les investigations se passent dans les quartiers malfamés de Los Angeles, avec une clientèle particulière. Isaiah évolue dans ce milieu comme un chien dans un jeu de quilles. Il rencontre des individus aussi arrivistes que bêtes et il doit s’acclimater afin de remplir au mieux sa mission. Ces contradictions donnent lieu à des échanges verbaux truculents et à des scènes cocasses.

L’intrigue est classique, l’humour omniprésente. Quelques scènes d’action viennent rythmer le récit. Joe Ide arrive à créer une ambiance assez dépaysante. On découvre les coulisses d’un monde à part où la violence prend souvent le pas sur la discussion.

Ce premier épisode a pour simple but de mettre en place les personnages et l’environnement. On s’attarde sur le passé des protagonistes pour mieux les appréhender. On découvre aussi le milieu du rap américain avec tous ses parvenus et les sangsues qui gravitent autour. Le scénario est sacrifié au dépend de ces approfondissements. Je considère donc ce volume comme une mise en situation, pour ensuite profiter d’aventures plus efficaces dans lesquelles Ishia pourra exprimer tout son talent. Je suis pour l’instant un brin dubitatif sur le potentiel de cette série et je serai attentif à la sortie du suivant afin de vérifier si mes espérances sont récompensées.

Denoël, Sueurs froides, 385 pages

Traduit par Diniz Galhos

21.90€

"

  1. lebouquinivre dit :

    Hello!
    Merci pour ton partage. Je ne suis pas plus emballée que ça… à voir avec le prochain ?! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. frconstant dit :

    Bref, ‘wait and see’ avant d’entrer dans la série!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s