Western moderne

Court résumé: Alors qu’il doit  montrer ses talents de matador dans les montagnes, pour une dette de jeu, Harper se retrouve embarqué dans une aventure trépidante…

Mon avis:

Ce livre fait partie de la dernière sélection du Prix Orange du Livre 2019, dont je suis juré!

La tauromachie est une tradition dont je ne défends pas les pratiques. Autant vous dire que je n’étais pas vraiment motivé avant de me lancer dans ce livre. Mais dès les premières pages, j’ai compris que le sujet était tout autre et le texte a balayé mes doutes.

Tout d’abord, pour un primo-romancier, Jean-Baptiste Maudet a évité le piège du nombrilisme qui caractérise souvent les premiers essais. Il n’est aucunement question de lui et il a tout simplement écrit un véritable roman d’aventure ! Enfin, pour être plus précis, il nous a offert un mélange de road-trip et de roman noir.

Dans chaque chapitre, on suit un personnage différent de cette histoire. Et ils sont particulièrement gratinés. Ne cherchez pas, vous ne croiserez aucun héros et aucune âme bienveillante. Par contre, vous rencontrerez des hommes antipathiques, épris de pouvoir, de vengeance et d’argent. Vous mélangerez ce tout petit monde avec de l’alcool, des flingues, des embrouilles et des filles et vous obtiendrez un bon western à la sauce piquante.

Mais le grand point fort de ce roman réside dans l’ambiance. Grâce à une plume magnifique, l’auteur nous fait ressentir toutes les sensations. Les odeurs, les textures, la chaleur sont palpables. Comme dans un film de cowboys, le décor se matérialise devant nos yeux. D’ailleurs, on imagine bien une adaptation cinématographique, saturée de poussière, avec une couleur ocre et des vêtements qui collent au corps.

Jean-Baptiste Maudet a parfaitement réussi son entrée en littérature. J’ai adoré ses antihéros aux destins tumultueux, qui par la succession de leurs déboires en deviennent attachants. Cette aventure mexicaine m’a entraîné dans son sillage. Je suis resté scotché à son action qui démarre lentement et s’accélère crescendo et je ne l’ai plus lâchée jusqu’à la fin. Premier roman prometteur et auteur à suivre…

Le passage, 184 pages

18€

"

  1. Ta chronique m’a vraiment donné envie de me plonger dans la lecture de ce Matador yankee !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    Un billet bien tentateur pour un auteur prometteur.

    Aimé par 1 personne

  3. aufildeslivres dit :

    Très tentant. Celui-ci, je me le garde sous le coude pour les vacances 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s