Secrets d’histoire familiale

Court résumé: 1943, Paol, un ex officier colonial, est arrêté par la Gestapo. Des années plus tard, Jean-Luc Coatalem part à la recherche de la vérité…

Mon avis:

Merci aux éditions Stock pour cette lecture!

J’ai eu la chance de côtoyer Jean-Luc Coatalem lors de ma participation au jury du Prix Orange du Livre 2019. C’est un homme accessible et drôle avec qui j’ai eu plaisir à échanger. Alors, lorsque j’ai vu son nom apparaître dans les prévisions de la rentrée littéraire, je me suis dit que j’allais pouvoir rencontrer l’écrivain.

Pour son nouvel opus, il se penche sur le destin de son grand-père. Celui-ci a vu sa vie déroutée par un acte de dénonciation lors de la seconde guerre mondiale. Même s’il ne l’a pas connu, l’auteur ressent une envie viscérale de connaître la vérité sur son aïeul. Il se lance alors dans une enquête. Face au silence de sa famille et au manque d’informations à sa disposition, il va devoir voyager et creuser les archives afin de réunir les pièces du puzzle. Dans le sillage de son investigation, il va aussi récolter des éléments sur le destin de son père et son oncle. Il va ainsi pouvoir reconstituer la toile complète de son héritage familial.

Autant prévenir, ce texte n’est pas destiné à tout le monde, tant la plume est exigeante et le vocabulaire érudit. Je vous conseille donc de le lire au calme pour appréhender au mieux la beauté du verbe. La construction est complexe et on s’égare parfois, mais le talent de l’auteur reprend toujours les rênes.

On sent bien que cette quête est importante aux yeux de Jean-Luc Coatalem et qu’il y a mis beaucoup de lui-même. Même si je pense que ce genre de texte personnel sert plus l’auteur que le lecteur, j’ai pris un réel plaisir à découvrir cette belle écriture au service d’une histoire familiale tourmentée et romanesque. Je suis ravi d’avoir enfin mis une plume sur un visage et je partirai dorénavant à la recherche de ces autres écrits, pour voir ce qu’il est capable de faire avec d’autres sujets.

Stock, 272 pages

19€

"

  1. Merci pour ton avis Anthony, que j’ai lu avec grand plaisir. Je l’ai lu car je n’aurai pas le temps de lire le roman avant un certain temps. Mais, il est certain que j’ai envie de le découvrir. J’avais adoré « Fortune de mer » , un roman à la fois poétique et foutraque qui se passe sur l’île d’Ouessant.

    Aimé par 1 personne

  2. Eve-Yeshé dit :

    noté! j’aime bien les romans qui tournent autour de la 2e guerre mondiale, dénonciation ou héros résistants ….

    J'aime

  3. […] 21h LES LIVRES DE K79 (#487) Jean-Luc Coatalem – La part du fils […]

    J'aime

  4. Le titre est beau je trouve. Une quête sur l’histoire du grand père de l’auteur. Cela me fais songer au travail de Javier Cercas pour son « Le monarque des ombres » que j’avais adoré. 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s