Court résumé: McCoy est bourreau au Texas depuis 42 ans. Le soir de l’exécution du condamné n°0451, une discussion s’engage entre lui et le Gouverneur qui doit se prononcer sur la grâce…

Mon avis:

Je remercie les éditions Taurnada pour cette lecture!

D’ordinaire, pour parler des crimes d’un assassin, les auteurs de polar s’intéressent aux victimes, aux coupables, aux enquêteurs ou aux tribunaux. Estelle Tharreau a choisi un angle assez original. Son choix s’est porté sur le rôle du bourreau qui va être en quelque sorte interviewer, pour témoigner de son métier et de ses conséquences.

A travers la vie de cet être au métier singulier, l’auteure s’attaque au thème beaucoup plus vaste de la justice. En narrant les destins de coupables condamnés à la peine capitale, elle met en lumière la différence que l’on constater entre morale et justice. La culpabilité des prisonniers n’est jamais remise en cause, mais le châtiment qu’il leur est réservé, peut être discutable.

En parallèle de cette aventure, on découvre aussi la puissance des différents médias. De par leur influence, ils mettent en mouvement le tribunal populaire. On constate alors que les retombées de ces actions collectives vont avoir un rôle important dans le résultat des décisions judiciaires.

« La peine du bourreau » réussit la prouesse de ne pas prendre parti. Il n’est en aucun cas un réquisitoire pour ou contre le couloir de la mort mais plutôt une approche objective de cette condamnation. Le roman est court et se déroule sur seulement quatre heures. De chapitre en chapitre, le suspense grandit à mesure que l’on se rapproche de l’heure fatidique. Notre lecture reste suspendue aux lèvres du Gouverneur : Va-t-il changer d’avis ou valider sa décision ?

Pris au piège dans cette prison, j’ai été embarqué par cette histoire humaine anxiogène. Je me suis pris d’intérêt pour ces chroniques d’un exécuteur, qui se payent même le luxe d’un dénouement renversant. Estelle Tharreau est une écrivaine peu connue mais ce roman a été une telle révélation pour moi que je m’engage à tout faire pour que cela change !

Taurnada Thriller, 250 pages

9.99€

"

  1. […] Source : (#602) Estelle Tharreau – La peine du bourreau | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Bel engagement pour cet auteur qui en vaut vraiment la peine !

    Aimé par 2 personnes

  3. Malgré un sujet morbide cela donne envie. Merci 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Je ne connaissais pas du tout mais c’est très tentant!

    Aimé par 2 personnes

  5. gros coup de coeur pour moi aussi !
    et merci pour ce beau billet, perso j’ai du mal à parler de ce livre tellement il m’a touchée;

    Aimé par 1 personne

  6. alexmotamots dit :

    Une autrice à découvrir de toute urgence.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s