Court résumé: John Jack Thompson, le mentor de Harry Bosch est mort. Sa veuve lui remet un dossier que son mari avait gardé de côté. Harry demande de l’aide à Renée Ballard, déjà bien occupée avec une affaire d’incendie dans la tente d’un sans-abri…

Mon avis:

Je remercie les éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

Nouvelle aventure pour nos deux héros récurrents qui sont maintenant indissociables. Bosch, l’ancien flic à la retraite et Ballard la jeune inspectrice vont s’aider mutuellement dans leurs enquêtes respectives. L’un apporte son expérience, l’autre ses passe-droits, au service de leur ténacité commune.

Cette fois-ci, le mixage entre police et justice donne un volume assez dense en informations. Le rythme est lent et on peut apprécier toute la qualité de conteur de Michael Connelly. Il sait nous embarquer dans son polar procédural en vulgarisant les démarches judiciaires et politiques. Le lecteur se retrouve au cœur du système américain et perçoit ses forces et ses failles.

Le talent de l’auteur repose comme toujours sur une plume impeccable mais surtout sur son travail de fond qu’il effectue à chaque épisode. Il est très proche de policiers en fonction et il connaît très bien les tribunaux. Il recueille un maximum de renseignements afin d’être au plus près de la réalité. Il n’est jamais dans la démesure. Ainsi toutes les scènes et toutes les situations qu’il nous présente peuvent avoir exister.

Depuis plusieurs volumes, l’auteur s’attarde plus sur le quotidien des forces de police et sur l’accumulation de leurs missions que sur une affaire en particulier. Il entremêle les différentes enquêtes avec une grande dextérité qui permet au lecteur de suivre toutes les pistes sans jamais se perdre. Cependant, contrairement à ses premiers livres, aucune histoire ne sort vraiment du lot par son originalité.

Cette deuxième alliance entre les deux justiciers est un peu plus élaborée que la précédente. Elle donne de bons espoirs pour la série, sans compter qu’avec le vieillissement plutôt prononcé de Harry, on sent que le passage de flambeau avec sa remplaçante Renée Ballard n’est plus très loin. Je prends beaucoup de plaisir au contact de ces personnages (Mickey Haller compris) et j’aime toujours autant le réalisme de leurs aventures. Je serai donc à l’affût de la suite !

Calmann-Levy Noir, 471 pages

Traduit par Robert Pépin

14 Octobre 2020, 21.90€

"

  1. frconstant dit :

    Michaël Connelly, une très belle plume, une valeur sûre dans un domaine très agréable à suivre.

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#624) Michaël Connelly – Incendie nocturne | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Matatoune dit :

    Tout à fait la collaboration Bosch et Ballard fonctionne très bien dans celui-ci et évidemment on attend la suite qui devrait bientôt paraître !

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour et merci pour l’info ! Je fonce me le procurer et tant pis si mes étagères commencent à fléchir à force de devoir supporter les bouquins de Michael Connelly (entre autres, bien sûr, mais je pense qu’il squatte la première place du podium…). C’est chaque fois un régal, que ce soit pour la maîtrise de son univers que pour son art de camper des personnages attachants, Harry Bosch en tête, bien entendu… Même si Ballard tient bien la corde, je suis d’accord ! Et puis, Mickey Haller, c’est quand même quelque chose ! En fait, je me demande s’il n’est pas mon préféré… Difficile de trancher… En tout cas, ça nous promet encore bonnes heures de lecture !

    J'aime

Répondre à stephanefurlan Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s