Court résumé: Un Noël à Oxford, un incendie a réduit en cendres la maison de la famille Esmond. Parmi les décombres, les corps des deux enfants. Et si ce feu n’avait rien d’accidentel?…

Mon avis:

Je remercie les éditions Hauteville pour cette lecture!

Je ne vais pas vous mentir. Je n’avais jamais entendu parler de Cara Hunter avant de commencer ce livre. C’est donc en toute prudence que j’ai abordé la troisième enquête d’Adam Fawley.

Suite à un incendie criminel impliquant une famille, son équipe policière s’intéresse aux membres de celle-ci. Lors des investigations, elle va s’attarder sur les personnalités des différents protagonistes. A travers les portraits que l’on découvre, apparaissent plusieurs thèmes comme la dépression post natale, la rivalité fraternelle ou la succession familiale. Ainsi à chaque nouvel indice, une nouvelle piste se dessine. Les mobiles du crime varient et le suspect hypothétique change au fur et à mesure, à tel point que toutes les spéculations s’avèrent fausses.  

Contrairement aux autres romans de ce genre, « Que du feu » n’est pas construit avec des courts chapitres, censés donner du rythme. Il n’y a d’ailleurs pas de chapitre du tout. Le récit est d’un seul bloc même s’il est parfois entrecoupé d’articles de journaux, de réactions de réseaux sociaux ou de rapports d’autopsie. Malgré cette construction originale, je n’ai pas ressenti de manque de souffle. L’écriture de l’autrice est agréable et la dramaturgie maîtrisée. Je suis resté absorbé par cette histoire aux multiples tiroirs, jusqu’au final déroutant où les retournements de situations s’enchainent.

En débutant par le troisième épisode, je suis bien sûr passé à côté de certains clins d’œil mais ma lecture n’en a pas été dérangée. Une chose est sûre, je vais m’intéresser aux enquêtes précédentes, afin de rattraper mon retard. Je suis ravi d’avoir croisé le chemin de l’anglaise Cara Hunter. Son style est parfaitement en adéquation avec mes préférences en termes de polar. Si, comme moi, vous n’aviez jamais entendu ce nom, je vous propose d’y remédier parce que pour moi, ce fut une belle découverte ! A suivre…

Hauteville Suspense, 412 pages

Traduit par Nathalie Guillaume

Sorti le 03 Mars 2021, 19.50€

"

  1. J’ai lu la première enquête, c’est vrai que j’en garde un excellent souvenir !

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#647) Cara Hunter – Que du feu | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Une auteure à découvrir, alors.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s