Court résumé: Une maison perdue en Oklahoma, un évènement arrivant tous les matins à 3h11 la nuit d’Halloween, cinq auteurs pour écrire leur version de l’histoire.

Mon avis:

Je remercie les éditions Okama pour cette lecture!

Cinq autrices et auteurs avaient pour mission d’écrire une histoire sous contrainte : Leur création devait se dérouler en Oklahoma, le jour d’Halloween, à 3h11 du matin.

Lolvé Tillmanns nous raconte une femme qui pour sortir de son quotidien, accepte de rejoindre une résidence d’écrivains, propriété de la mystérieuse famille O. Cette demeure en rénovation a la réputation d’être hantée par un esprit indien.  

Suite à un accident de voiture, la famille imaginée par Nicolas Feuz se retrouve au milieu de nulle part. Ils se rendent à la seule habitation visible où ils sont accueillis par des personnages énigmatiques.

David Ruiz Martin nous présente une bande de gamins qui souhaitent se faire des frayeurs en passant trois jours dans une maison hantée.

Le petit héros de Catherine Rolland est envoyé par sa mère pour Halloween dans ce coin paumé. En faisant le tour des maisons à vélo, il rencontre une fille. Cette dernière lui avoue qu’elle est réveillée chaque nuit par une musique étrange.

Enfin, Sandra Morier nous met sur les pas d’un agent immobilier qui se rend dans une propriété qu’il désire retaper pour la revendre. Sur place, il découvre une horloge qui va déclencher un mécanisme machiavélique.

Dans ces courtes aventures, vous allez croisez des revenants, des fantômes, des légendes macabres… Où que vous vous tourniez, la mort n’est pas loin. Cet ouvrage collectif réussit à la perfection son objectif de nous faire trembler. Chaque nouvelle fantastique nous tient en haleine de bout en bout. Par le thème restreint, il y a bien sûr des similitudes entre les nouvelles. Pour ma part, j’ai lu ce recueil par petites touches et je me suis régalé de l’imagination de chaque auteur. Je connaissais déjà le talent Nicolas Feuz, mais je viens découvrir que ses acolytes helvétiques n’étaient pas en reste. Je vais donc me mettre à l’affût de leurs prochaines sorties.

Okama, 238 pages

Paru en Octobre 2020, 23€

Une réponse "

  1. […] Source : (#657) Collectif – Nuits blanches en Oklahoma | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s