Court résumé: Suite à un ouragan arctique, le cadavre d’un éleveur de rennes émerge des décombres d’un toit d’immeuble. Boris, flic flegmatique est chargé de l’affaire…

Mon avis:

Je remercie les éditions Les Arènes pour cette lecture!

Si vous faites partie des fidèles de mon blog, je n’ai pas besoin de vous le préciser. Je considère Caryl Ferey comme l’un des plus grands auteurs français de romans noirs. Il voyage dans le monde entier et rapporte de ses escapades des livres forts à l’ambiance immersive. A chaque fois, il accroit la portée de ses histoires en interrogeant la situation et le passé du pays concerné.

Jusque-là, il nous avait habitué aux pays chauds tels que l’Afrique du Sud, la Colombie, la Nouvelle Zélande ou le Chili. Cette fois-ci, il a décidé de changer radicalement de décor. Finis le soleil, la chaleur, la sueur, voilà le froid, la neige, les gerçures. Bienvenue en Sibérie !

Comme d’habitude, l’intrigue n’est qu’un prétexte à l’exploration d’une autre culture. L’auteur réalise une analyse sociologique des habitants de cette région, à travers les différents portraits de ses personnages. On entre dans leur quotidien. On découvre leur mode de vie singulier. La Russie nous dévoile son passé plein de secrets inavouables, l’extrémisme de sa politique récente, ses conditions climatiques tragiques et la triste vie de ses concitoyens. En toile de fond, le texte met en exergue la corruption omniprésente, les traditions choquantes, les lois totalitaires et la profonde intolérance dont est victime le peuple anciennement soviétique.

L’écrivain a effectué un travail colossal de recherches afin d’imprégner le lecteur de l’atmosphère du pays. Il a mis sa plume exigeante au service de cette aventure instructive et engagée. Même si son intrigue est un peu simple, Caryl Ferey maîtrise toujours aussi bien son art et a su l’adapter à l’environnement particulier des lieux. Plus qu’un simple polar, « Lëd » (glace en russe) est une expédition dépaysante et un témoignage puissant d’un territoire impénétrable. Je suis impatient de savoir où il va nous emmener la prochaine fois !

Equinox, 528 pages

Paru le 14 Janvier 2021, 22,90€

"

  1. C’était mon premier Caryl Ferey… et je l’ai trouvé passionnant !

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#658) Caryl Ferey – Lëd | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. Matatoune dit :

    Très abouti celui-ci, j’ai trouvé ! Du grand Carton Ferey😉

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Je le préfère dans ses romans courts. Il faut que je regarde combien de pages fait celui-ci.

    Aimé par 1 personne

Répondre à killing79 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s