Court résumé: Les promises, ce sont ces grandes dames du Reich, qui se retrouvent à l’hôtel Adlon de Berlin, pour bavarder et boire du champagne. Mais ce sont aussi les victimes d’un tueur mystérieux, qui les soumet à d’horribles mutilations. Franz Beewen, colosse de la Gestapo, accompagné de Simon Kraus, psychanalyste surdoué et Minna von Hassel, riche héritière et psychiatre dévouée, part en quête de la vérité…

Mon avis:

Je remercie les éditions Audiolib pour cette écoute!

Jean-Christophe Grangé se lance dans le roman historique. Lui qui a l’habitude depuis longtemps de nous plonger dans ses thrillers contemporains, prend une autre dimension en situant son aventure dans une période plus ancienne de notre Histoire. Mais si vous êtes un aficionado de l’auteur, vous ne serez pas complétement dépaysé par ce nouveau décor parce que vous retrouverez tout de même sa marque de fabrique, en l’occurrence des meurtres atroces et sanglants.

Le livre débute à l’aube de la seconde guerre mondiale à Berlin. Les nazis ont pris le pouvoir en Allemagne et sont en voie d’entrainer le pays vers le conflit. L’auteur prend le pari d’utiliser des personnages assez singuliers pour mener les investigations. En effet, c’est un homme interne au système totalitaire qui enquête dans son propre camp. Pour le seconder, il s’associe à un psychanalyste et une psychiatre. On suit alors toutes les scènes par le biais de ces novices du crime. Ils nous offrent un point de vue original sur les péripéties.

Côté regret, j’ai trouvé la première partie très longue avec beaucoup de descriptions et détails. J’ai eu aussi un peu de mal avec l’intrigue qui repart plusieurs fois à zéro. L’enquête traine dans le temps et se serait contentée de moins de remplissage. Heureusement, la voix roque de François-Eric Gendron joue à merveille les rôles des protagonistes et crée une ambiance grave qui nous prend dans ses griffes. Mon écoute a donc été intéressante parce que bien interprétée.

Il faut reconnaître aussi que le scénario est travaillé et est surtout un prétexte pour nous raconter l’Histoire. Le talent de Jean-Christophe Grangé se concentre plus sur la reconstitution de l’époque que sur le suspense. En nous immergeant dans les coulisses nazies, l’aventure devient instructive et j’ai appris beaucoup de choses. Et j’en avais besoin !

Audiolib, 20h48

Lu par François-Eric Gendron

Paru en octobre 2021, 25.90€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Question aussi idiote que moi 😅, tu fais comment pour écouter le livre ?

    Aimé par 1 personne

  2. laplumedelulu dit :

    Merci Chef pour le tuyau. Il est sur ma wishlist ( lui aussi)

    Aimé par 1 personne

  3. laplumedelulu dit :

    Tu arrives à te concentrer sur l’histoire que l’on te raconte ? Il va falloir que je fasse un essai juste pour voir. 😊😊

    Aimé par 1 personne

  4. Montenon dit :

    Je ne suis plus trop tentée par cet auteur . Merci pour ce retour .
    Bonsoir

    Aimé par 1 personne

  5. marcel1712 dit :

    En audio je m’endors vive le livre papier

    Aimé par 1 personne

    • killing79 dit :

      Je lis presque exclusivement du livre papier. En audio, j’écoute quand je conduis ou quand je cours. Si j’écoute sur mon canapé, je m’endors aussi!😉
      Mais je suis d’accord. Rien n’est mieux que le papier!

      J’aime

  6. alexmotamots dit :

    Il y a donc encore des révélations à faire sur cette période de l’Histoire ?

    Aimé par 1 personne

  7. Eve-Yeshé dit :

    livre audio et moi définitivement incompatible: mon attention est trop labile,je suis visuelle ou alors je m’endors… Peut-être qu’avec un polar cela passerait mieux…
    J’ai bien aimé « Les rivières pourpres » et « … les cigognes… » mais pas continué PAL en surcharge pondérale, à la limite de l’obésité !!!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s