Court résumé: Mai 2016. La juge Alma Revel doit se prononcer sur le sort d’un jeune homme suspecté d’avoir rejoint l’État islamique en Syrie. À ce dilemme professionnel s’en ajoute un autre, plus intime : mariée, Alma entretient une liaison avec l’avocat qui représente le mis en examen…

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture!

Karine Tuil est l’écrivaine des causes modernes. Elle s’intéresse à travers ses romans aux sujets d’actualité qui font débat. Elle met le lecteur dans la position des protagonistes pour le placer face à la réalité et lui ouvrir les yeux.

Pour « la décision », elle prend des risques en s’attaquant au sujet brûlant du terrorisme qui a sévi dans notre pays. On est dans l’esprit d’une juge d’instruction en charge de ces dossiers sulfureux. Le récit alterne entre le quotidien d’Alma, personnel et professionnel et les interrogatoires qu’elle a menés avec un suspect.

Grâce à cette aventure très documentée, j’ai compris toute l’importance du rôle de la justice, de son humanité et de la complexité de ses jugements. Les décisions ne sont pas binaires lorsque l’on affaire à des êtres humains.

Contrairement à ses précédents livres, et c’est un petit reproche que je lui faisais à chaque fois, l’autrice a su aller à l’essentiel et ne pas s’éparpiller dans les thèmes. Son histoire est concentrée sur les fonctions du juge et leurs conséquences sur la vie des gens. Même si le ton est un brin journalistique, j’ai éprouvé de grandes émotions devant l’implacabilité des choix à faire. C’est une belle démonstration du fameux questionnement « Et toi, qu’aurais-tu fait à sa place ? ».

Tout s’est donc déroulé sans accroc, jusqu’à la dernière partie. L’autrice se laisse alors tenter par la facilité scénaristique et égare en chemin un peu de la crédibilité de son histoire. Cela ne remet pas en cause la nécessité de ce texte mais ternit légèrement mon impression.

On ressort toujours plus intelligent et plus tolérant d’un roman de Karine Tuil. En nous exposant à toutes les facettes du propos, elle nous ouvre l’esprit. Je vous conseille donc de vous intéresser à cette romancière talentueuse qui sait parfaitement disséquer l’air du temps et le remettre à hauteur d’homme.

Gallimard, 296 pages

Paru le 6 janvier 2022, 20€

"

  1. laplumedelulu dit :

    Plus intelligent et plus tolérant, c’est bon à prendre. Merci à toi 🙏😘

    Aimé par 1 personne

  2. laplumedelulu dit :

    On en a tous besoin. Double ration. Et pour tout le monde 😂

    Aimé par 1 personne

  3. Matatoune dit :

    Bcp aimé aussi ! Ce personnage dans sa justesse nous fait comprendre la tension que ceux qui font la justice du terrorisme éprouve au quotidien . Et du coup, combien est important le procès qui se déroule en ce moment !

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Toi aussi, la dernière partie t’a déçue ? Je l’ai trouvé plaquée.

    J’aime

Répondre à laplumedelulu Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s