Au fond des mines…

Court résumé: Depuis la catastrophe de Liévin de 1974, dans laquelle son frère a trouvé la mort, Michel ne pense qu’à une chose…se venger du responsable du drame qui a détruit sa famille!

Mon avis:

Merci à Priceminister pour cette lecture dans le cadre des Matches de la rentrée littéraire!

Depuis « Mon traître », je suis devenu un adepte de Sorj Chalandon. J’ai lu quatre de ses livres qui m’ont tous enthousiasmé. Avec une plume minimaliste, cet écrivain sait parfaitement retranscrire les émotions des personnages et m’entraîne à chaque fois dans son univers au plus près des sentiments. Pour ce nouvel ouvrage, il s’est intéressé à une catastrophe oubliée.

J’ai vraiment été emballé par la première partie du roman. Même si les drames autour du narrateur se cumulent et l’addition des morts asphyxie un peu le lecteur, c’est dans ces 200 premières pages que le talent incomparable de Sorj Chalandon fait le plus merveille. Avec son style toujours épuré, il entre au centre du drame, dans l’esprit d’une victime collatérale de l’accident. En empathie totale, on éprouve tous les souvenirs du narrateur et on comprend son ressentiment. On vit ses épreuves et on veut être à ses côtés pour venger son frère.

A cet instant de l’histoire, un évènement (assez surprenant) va chambouler nos convictions et le livre va alors basculer dans une dernière tranche tout à fait différente. Elle se passe au tribunal où l’acteur principal va être jugé pour ses actes. Cette accusation va permettre de placer le débat au-dessus de ce simple forfait et de mettre en exergue le drame humain dans sa globalité. J’ai trouvé ce troisième tiers moins émotionnel, plus bavard et finalement plus stérile dans son discours. L’auteur cherche à rendre justice aux défunts mais n’obtient pas vraiment l’effet escompté. Dans cette procédure judiciaire, les discussions tournent un peu en rond, on perd un soupçon d’intérêt. Mais ce n’est qu’un petit bémol et ça n’endommage en rien le rendu global.

A l’instar de ses précédentes productions, Sorj Chalandon s’attaque à un thème assez dur. Nos émotions sont mises à rudes épreuves et j’en ressors comme toujours emballé. L’auteur a su me transporter à une période et dans un monde que je n’ai pas connu. Avec des phrases courtes mais percutantes, il m’a immergé dans l’atmosphère étouffante et meurtrière des mines de charbon, pour apporter un témoignage fort sur les conditions de travail de l’époque et rendre hommage aux oubliés de cette tragédie. Encore un livre qui compte !

Grasset, 336 pages

20.90€

17/20

"

  1. jostein59 dit :

    Coïncidence, je viens de faire paraître mon avis sur ce livre qui est un gros coup de coeur pour moi. Je comprends ton avis. Je ne m’attendais pas du tout à ce coup de théâtre au deux tiers du livre. Oui, cela place ensuite le récit sous un autre jour mais tout aussi passionnant pour moi.

    Aimé par 1 personne

  2. Il me semble qu’il sera à la Foire du livre d’ailleurs, mais ça n’a pas dû t’échapper 😛

    Un auteur que je tenterai sûrement un jour !

    Aimé par 1 personne

  3. Domi dit :

    Encore un livre à découvrir !

    Aimé par 1 personne

  4. Matatoune dit :

    Je partage cet avis.Je l’ai lu dès sa sortie et en garde un très bon moment de lecture, même si depuis d’autres romans sont venus un peu effacés mes impressions!

    Aimé par 1 personne

  5. Eve-Yeshé dit :

    idem pour moi: j’ai adoré les deux premiers tiers et pour la dernière partie, je suis restée sur ma faim… mais cet auteur me plaît depuis « le quatrième mur » donc je continue à le suivre 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Lecture prévue pour moi, jamais déçue par Chalandon

    Aimé par 1 personne

  7. alexmotamots dit :

    Le sujet est intéressant, mais le style de l’auteur me rebute toujours.

    Aimé par 1 personne

  8. Nad dit :

    Excellente critique! C’est un auteur qui me touche énormément, qui me bouscule intérieurement. Je n’oublierai jamais Profession du père. Belle journée à toi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s