Court résumé: La journaliste Audrey Grimaud est envoyée sur les lieux d’un incendie, dans une communauté de Purs. Elle connaît bien les lieux pour avoir fait partie de cette congrégation lorsqu’elle était enfant…

Mon avis:

Je remercie les éditions Folio pour cette lecture!

Mon premier contact avec Sonja Delzongle avait été une belle réussite. Avec « Boréal », elle m’avait entraîné dans une aventure glaciale d’une grande efficacité. J’ai donc profité de la réédition d’un de ses premiers romans pour renouveler l’expérience.

Les évènements se déroulent dans un village reclus où vit une communauté en autarcie, aux règles strictes et aux membres plutôt mystérieux. Un grave incident va intervenir. L’héroïne revient donc sur les lieux de son enfance, pour essayer de reconstituer la vérité. Pour ce faire, elle va devoir remonter dans sa mémoire. On replonge dans le passé grâce à ses souvenirs et découvre alors les comportements, les secrets, les liens qui caractérisent cette société en marge.

En résumé, dans « Le hameau des purs », tous les éléments d’un bon roman noir sont réunis. Durant les trois quarts du livre, le mécanisme fonctionne parfaitement. J’ai été happé par l’histoire sombre pleine de secrets enfouis. Plus le récit avance, plus le puzzle se reforme, plus l’énigme s’éclaircit et plus la tension monte.

Mais, alors que la fin s’approche, que l’on est plongé dans l’atmosphère, un retournement de situation remet tout en cause. Le lecteur est complètement déstabilisé et l’histoire s’en voit chamboulée. Cette surprise aurait pu être intéressante si elle n’était pas suivie d’une autre surprise, qui à son tour, bouleverse l’ensemble du tableau. Face à ce cumul de revirements de situations, je me suis retrouvé penaud. J’aime en général les scénarios complexes mais cette fois-ci mon cerveau a eu beaucoup de mal à suivre. L’intrigue qui était jusque-là bien construite, est devenue alambiquée et a entraînée dans sa chute la crédibilité du propos. Je suis donc resté un peu sur le bas-côté de cette fin pour le moins renversante.

En conclusion, même si la lecture a été agréable, je ressors un peu moins convaincu par la dernière partie du livre, peut-être un peu trop ambitieuse. Toutefois, je n’en tiendrai pas rigueur à Sonja Delzongle et retenterai ma chance avec elle.

Folio Policier, 368 pages

7.90€

"

  1. Antonietta dit :

    J’avais noté cet ouvrage sur ma liste parce que Sonja Delzongle…
    Du coup, suite à ta (super) chronique, je suis moins pressée de le découvrir…
    Il y a des jours avec et des jours sans…
    Bon week-end Anthony! 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Lilou dit :

    j’ai eu la même impression que toi, la fin a tout gâché ! pour avoir lu d’autres Sonja Delzongle, il faut persévérer…. 🙂
    Belles fêtes de fin d’année !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s