Court résumé: Traqué par les autorités, un gang de braqueurs projette un coup spectaculaire: l’enlèvement d’un homme politique. Les services de Police sont sur le coup…

Mon avis:

Je remercie les éditions Fleuve pour cette lecture!

Bernard Petit est un nouvel arrivant dans le milieu de la littérature policière. Cependant, on ne peut pas vraiment le considérer comme un novice. En effet, après trente-cinq ans à la poursuite du crime organisé, il a gravi les échelons jusqu’à devenir le patron du 36 Quai des Orfèvres. Il a dû assister à tellement de choses incroyables dans sa carrière qu’il a bien sûr toute la légitimité pour écrire sur ce milieu.

Et c’est exactement ce qu’il fait avec ce premier roman. Il nous plonge dans son univers. Il nous ouvre les portes des différents bureaux dans lesquels les affaires criminelles sont traitées. Le lecteur découvre alors toutes les ramifications du système judiciaire. Le travail sur une enquête ne se fait pas seulement sur le terrain avec les inspecteurs et les brigades d’intervention. Il y a aussi des décideurs, qui sont aux commandes et qui organisent la traque. Qu’ils soient de la Brigade criminelle, de l’Antigang, de la Police scientifique, des renseignements, de la répression du banditisme ou d’un service technique, ils ont tous un rôle à jouer. L’auteur nous détaille l’organisation nécessaire au bon fonctionnement de ces organes mais aussi les défauts et les failles de ce conglomérat de services.

Ce livre porte bien son nom parce que c’est une véritable course poursuite entre des braqueurs et la justice. En alternant d’un camp à l’autre, on suit l’évolution des investigations au fil des indices et des témoignages récoltés. Le déroulement des évènements est assez rythmé. Malgré la complexité des diverses hiérarchies, je n’ai jamais été perdu et j’ai apprécié l’angle original adopté par l’auteur pour nous révéler comment est menée la chasse à des individus dangereux.

Ce polar d’institutions est très instructif et propose une nouvelle manière de faire vivre une énigme policière. Je suis donc convaincu par ce coup d’essai et reste à l’affût du prochain Bernard Petit !

Fleuve Noir, 423 pages

Sorti le 11 Février 2021, 20.90€

"

  1. […] Source : (#629) Bernard Petit – La traque | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. alexmotamots dit :

    Je n’étais pas certaine d’apprécier un polar sur une chasse à l’homme, mais je me dis pourquoi pas, finalement.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s