Court résumé: Amaia Salazar, suit une formation de profileuse au siège du FBI. L’agent Dupree l’intègre à son équipe, lancée sur les traces d’un tueur en série recherché pour plusieurs meurtres de familles entières. Alors que l’ouragan Katrina dévaste le sud des États-Unis, l’étau se resserre autour de celui qu’ils ont surnommé le Compositeur.

Mon avis:

Je remercie les éditions Gallimard et Babelio pour cette lecture!

Malgré ma recherche perpétuelle de nouveaux auteurs, il m’arrive encore de passer à côté de certains, pourtant très réputés. Dolores Redondo faisait partie de cette catégorie. J’ai souvent vu passer des chroniques élogieuses sur cette autrice espagnole. L’opportunité d’une rencontre vidéo avec elle m’a permis de sauter le pas.

Les évènements de « La face nord du cœur » se situent avant la trilogie du Baztan. Il peut donc se lire indépendamment. Le récit oscille entre le passé et le présent, entre l’enfance et le quotidien d’Amaia. Deux intrigues se superposent. On va croiser un tueur en série, de la sorcellerie, des rituels. Dans cette région mystique, les croyances et le surnaturel se confondent et nourrissent le mystère des enquêtes.

L’autrice reproduit parfaitement l’ambiance qui règne après le passage d’une tornade. Le climat est humide, l’eau envahit l’espace, les gens sont désemparés. On a l’impression de vivre cette catastrophe avec les victimes. L’écrivaine s’est rendue sur place pour écrire ce roman et ça se ressent. Elle a pris possession des lieux et des habitants, afin d’être au plus proche de la vérité.

Avec des personnages approfondis et une atmosphère immersive, cette aventure se rapproche plus du roman noir que du polar. Pour arriver à ce résultat, je suis conscient qu’il fallait de la matière. Mais il faut aussi savoir raison garder. Au milieu du livre, j’ai trouvé que les péripéties stagnaient et que l’autrice brodait un peu. Je me suis alors ennuyé pendant un moment avant que l’action ne reprenne. Je pense qu’avec deux cents pages de moins, cette histoire aurait été parfaite. Ceci étant dit, je suis ravi d’avoir fait la connaissance de la belle plume de Dolores Redondo. Elle possède un véritable talent pour nous plonger dans son monde et nous faire voyager à l’orée du réel. Vivement la suite !

Série Noire, 675 pages

Traduit par Anne Plantagenet

Sorti le 28 Janvier 2021, 20€

"

  1. […] Source : (#637) Dolores Redondo – La face nord du coeur | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  2. Matatoune dit :

    Pour ma part, je ne me suis nullement ennuyée. J’ai bcp aimé sa documentation sur les ravages de Katrina, la seconde intrigue qui obsédé Dupré et le rapport, toujours présent dans ses écrits , avec les croyances ancestrales. Il semble qu’un autre doit en préparation. Je l’attends avec impatience 😉

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Roman noir, pourquoi pas, c’est bien aussi.

    Aimé par 1 personne

  4. Flo dit :

    Si je comprends bien, tu n’as pas lu la trilogie et cela ne t’a pas gêné pour apprécier ce livre. Je râle car j’avais l’opportunité de le prendre à la biblio mais j’ai craint de rater des fils d’intrigue. D’elle, j’ai beaucoup aimé Tout cela je te le donnerai (volume unique) en dépit d’un début un peu lent.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s