Court résumé: Moira O’Donnell est une femme en lutte pour garder la tête hors de l’eau. Elle a trois gamins livrés à eux-mêmes, deux pères absents, l’un incarcéré, l’autre suicidé…

Mon avis:

Je remercie les éditions Harper Collins pour cette lecture!

Dans ma bibliothèque, j’ai plusieurs livres de Claire Favan. Elle fait partie du paysage du thriller français depuis quelques années et j’en ai entendu beaucoup de bien. Pour avoir assisté à certains de ses interviews, je sais aussi qu’elle est très accessible et pétillante. Alors comment ai-je pu passer à côté d’elle si longtemps ? Je me pose encore la question !

La famille est au cœur de cette histoire. Les différents membres en sont les protagonistes et on suit leurs destins croisés. On assiste à leur quotidien plutôt misérable. Une succession de mésaventures se sont abattues sur eux et ils tentent de se reconstruire. Mais décidément, le destin s’acharne lorsque l’un des enfants commet un acte aussi incompréhensible que tragique.

Les personnages sont attachants parce qu’ils cherchent tous à s’entraider pour sortir du marasme. Mais l’autrice met son grain de sel. Elle inocule le doute quant aux véritables intentions de chacun. On ne sait plus à qui se fier. Lorsque l’on pense que tout va s’arranger, un nouveau drame intervient. Le piège machiavélique se referme et entraîne avec lui le lecteur.

Avec une écriture agréable et une construction rythmée, le récit met en action la puissance de l’amour maternel. Celui-ci peut être irrationnel et entraîner des conséquences inattendues. Dans ce contexte fragile, la manipulation peut facilement faire son œuvre et embarquer les acteurs dans une spirale hors de contrôle.

A la fermeture du roman, je constate que j’avais eu tort de retarder ma découverte de Claire Favan. Dans le genre thriller psychologique percutant, « La chair de sa chair » se pose là ! J’émerge de cette plongée familiale le souffle court. J’ai pris mon pied avec cette histoire oppressante et malsaine. Et je vais bien sûr m’intéresser de très près aux autres œuvres de cette autrice !

Harper Collins Noir, 353 pages

Paru le 3 Mars 2021, 20€

"

  1. J’avais adoré son précédent Les cicatrices et celui-ci m’attend, ça promet !

    Aimé par 1 personne

  2. Son précédent roman m’avais laissé quelque peu dubitatif (c’est très subjectif). Ce thriller-ci me plaira sans doute davantage 😉 Ton retour Anthony donne envie 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    La fin m’avait scotché.

    Aimé par 1 personne

  4. Je l’ai découverte avec faiseur d’anges que j’ai adoré, et j’ai beaucoup aimé cette histoire aussi.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s