Ron Rash, tout simplement

Court résumé: Les ossements d’une jeune fille sont retrouvés. Le passé de deux frères, Bill et Eugene refait surface. Ils se souviennent alors de Ligeia, la jeune fille qui avait bouleversé leur quotidien en 1969…

Mon avis:

Merci aux éditions Seuil pour cette lecture!

Ron Rash est un auteur que j’apprécie particulièrement. Je me reproche d’ailleurs de ne pas avoir lu plus de ses romans. Mais comme, il me l’a affirmé lors d’une rencontre/dédicace, il ne pense pas changé de style et d’environnement pour ses futures productions, j’ai toujours peur de me lasser, donc j’espace mes lectures. En effet, il souhaite situer toutes les aventures dans les Appalaches, sa région d’origine.

Donc, niveau décor, « Par le vent pleuré » se rapproche des précédents opus. On se retrouve dans une petite ville qui côtoie forêt et rivières. C’est dans cette nature inhabitée que le drame va se jouer. Il met en scène un petit groupe de jeunes dans l’Amérique des années 70. Il est donc question d’alcool, de drogue et bien sûr d’hormones exacerbées. Une fois, ce cocktail mis en présence, une simple étincelle peut enflammer et dévaster leurs destinées.

Etant plus court (seulement 200 pages), le récit prend moins le temps de se concentrer sur les personnages et privilégie l’histoire proprement dite. Alternant entre présent et souvenirs, l’auteur dévoile petit à petit les prémices du drame et ses conséquences. Comme souvent chez lui, il incorpore un élément perturbateur (cette fois ci, une fille désinvolte) qui va complètement déstabiliser le quotidien pourtant bien rodé des protagonistes. A travers cette aventure, l’auteur peut mettre en lumière les us et coutumes de l’époque et peut aussi aborder un certain nombre de de thèmes plus universels tels que la religion, l’éducation, l’alcoolisme…

Ce petit roman noir n’est pas le meilleur de Ron Rash, mais vous pouvez vous lancer les yeux fermés, tant cet auteur se place au-dessus de la mêlée dans sa catégorie. Il maîtrise son sujet et sait incontestablement rendre compte de l’ambiance des lieux, tout en étant plus profond qu’il n’y paraît. Goûtez à du Ron Rash et vous en redemanderez !

Seuil, 208 pages

19.50€

16/20

"

  1. Cacounette dit :

    Je ne connais pas du tout l’auteur. Est-ce le meilleur roman pour une découverte ? Si non, lequel me conseillerais-tu?

    Aimé par 1 personne

  2. Il est dans ma WL, et pour le coup il me fait bien envie 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    Je ne le connais pas du tout, je note donc son nom précieusement 😉

    Aimé par 1 personne

  4. On est jamais déçu par un Ron Rash même si c’est pas notre came et m^me si c’est pas son meilleur !

    Aimé par 1 personne

  5. Ce livre a été présenté lors de la Rentrée littéraire de ma librairie. Il a été un des coups de coeur des libraires.

    Aimé par 1 personne

  6. Lutin82 dit :

    Je ne connais pas l’auteur, mais un roman court au-dessus du lot pour le découvri, c’est tentant. Merci!

    Aimé par 1 personne

  7. Eve-Yeshé dit :

    je n’ai rien lu de cet auteur non plus donc je note…

    Aimé par 1 personne

  8. Julie Dionaea dit :

    Je ne connais pas encore l’auteur mais j’ai très envie de le découvrir grâce à ce roman !

    Aimé par 1 personne

  9. alexmotamots dit :

    Je n’avais pas accroché dès son premier roman.

    Aimé par 1 personne

  10. jostein59 dit :

    Une prochaine lecture. Et même si ce n’est pas un de ses meilleurs, ce sera sûrement un bon moment de lecture

    Aimé par 1 personne

  11. Cat dit :

    « terres d’ombre » excellent. Le lirai celui-ci!

    Aimé par 1 personne

  12. valmleslivres dit :

    Ah chouette, je le commence demain (et j’appréhende un peu car j’avais abandonné Serena).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s