Court résumé: Le temps de la retraite à sonné pour Hulda Hermannsdóttir. Elle n’est pas vraiment prête et avant de partir, elle se lance sur une dernière affaire classée…

Mon avis:

Dans le monde du polar, Ragnar Jonasson s’est construit une notoriété avec ses livres aux noms barbares, dignes des meubles en kit (Snorj, Natt, Sott, Vik…). Quelques blogueurs.ses vouent même une admiration pour cet auteur venu du froid. Vous me connaissez, je devais donc en avoir le cœur net, en commençant sa nouvelle trilogie.

Le lecteur suit les traces d’Hulda l’enquêtrice. On assiste à son quotidien, à son métier et à son histoire personnelle. Au fil de la description de sa vie, des chapitres viennent s’intercaler, avec des personnages et des lieux non identifiés, qui ajoutent un mystère à l’histoire. L’aventure se lit facilement, sans encombre mais sans surprise non plus.

Le personnage principal n’est pas très attachant. En effet, elle est assez seule, elle ne s’entend avec aucun de ses collègues, elle ne respecte pas les règles, elle commet beaucoup d’erreurs préjudiciables à son travail. Je n’ai donc pas vraiment eu d’empathie pour elle. De plus, le livre est assez court. Entre l’enquête, le passé et le présent, l’auteur ne prend pas le temps d’approfondir la de psychologie de son héroïne. Mais cette aventure faisant partie d’une série, j’imagine que j’en apprendrai plus sur Hulda dans les épisodes suivants et que je pourrai revoir mon opinion.

Ma lecture était simplement agréable jusqu’à ce tout bascule avec l’arrivée du dénouement. Celui-ci est tellement improbable qu’il modifie complétement mon appréciation du roman. Grâce à son originalité, il apporte un véritable plus à ce roman et il donne aussi d’autres perspectives à la trilogie à venir.

Pour résumer, « La dame de Reykjavik » est un polar à l’intrigue plutôt classique qui prend une autre dimension grâce à sa fin originale. Je serai prêt pour assister à la suite des évènements et voir si Ragnar Jonasson va confirmer ce premier contact réussi.

La Martinière, 320 pages

Traduit par Philippe Reilly

21 €

 

"

  1. De la littérature nordique, et en prime, une enquêtrice ! J’en prends note 😉

    Aimé par 1 personne

  2. […] Source : (#552) Ragnar Jonasson – La dame de Reykjavik | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  3. alexmotamots dit :

    Encore une trilogie ? C’est très à la mode en ce moment.

    Aimé par 1 personne

  4. […] (#552) Ragnar Jonasson – La dame de Reykjavik — LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  5. […] Source : (#552) Ragnar Jonasson – La dame de Reykjavik | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s