Berthe dégaine!

Court résumé: Tôt le matin, Berthe est retranché dans sa maison auvergnate. Elle tire sur tous les policiers qui tentent de s’approcher. Arrêtée, elle est interrogée par l’inspecteur Ventura…

Mon avis:

Merci aux éditions Les Arènes pour cette lecture!

Une nouvelle collection « Equinox » initiée par Aurélien Masson himself, un sous-titre ronflant « Centenaire, féministe…et serial killeuse ! », autant dire que j’étais impatient de me jeter dans cette aventure atypique. Et la Mamie Luger ne m’a pas déçu !

Suite à un grave incident, Berthe se remémore les péripéties qui ont jalonné son existence. Le récit est parsemé de flashbacks et on traverse avec elle toutes les étapes de sa vie. Les époques se succèdent et les hommes aussi. Chaque nouveau souvenir dévoile son lot de surprises et de rebondissements. La vie de la centenaire n’a pas été de tout repos et le lecteur en a pour son argent.

En effet, Berthe Gavignol est un phénomène. C’est une vieille dame de caractère qui a essayé de s’imposer dans un monde organisé par les hommes. Elle a constamment combattu contre les injustices de la société envers le sexe faible et a tenté de faire valoir la place des femmes. Mais plus qu’un plaidoyer pour le féminisme, le roman est une attaque frontale contre la gente masculine. Les réactions excessives de Berthe ont été conditionnées par les comportements souverains de ses maris. Ces attitudes dominatrices n’ont pas vraiment varié au fil du temps et la grand-mère a trouvé une manière assez expéditive de régler les conflits.

Mais ne vous détrompez pas, rien n’est sérieux dans tout ça. Benoît Philippon nous offre juste un pur divertissement. Et comme moi, les adeptes d’humour noir vont se régaler. Les épisodes sont racontés grâce à des scènes, toutes plus truculentes les unes que les autres. Les échanges verbaux entre Berthe et l’inspecteur sont des grands moments de réparties et de facéties. Le sourire a donc été de mise tout le roman.

En conclusion, j’ai trouvé jouissif d’assister aux exploits plutôt musclés de cette petite dame touchante. Sous ses airs de farce, « Mamie Luger » est un sacré roman noir !

Equinox, Les Arènes, 447 pages

16€

"

  1. lebouquinivre dit :

    Ravie que tu aies eu un coup de cœur pour ce livre… je te rejoins entièrement ! Berthe 😍

    J'aime

  2. Votre publication me donne envie de découvrir ce livre, je note, merci !
    Bonne journée killing79 ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. […] Source : (#429) Benoît Philippon – Mamie Luger | LES LIVRES DE K79 […]

    J'aime

  4. alexmotamots dit :

    J’avais adoré cette lecture, et le premier est tout aussi bien.

    Aimé par 1 personne

  5. Comme si je n’avais déjà pas assez de livres dans ma PAL ! Maintenant, je vais être obligée de lire celui-là… (l’humour noir, quand c’est bien manié j’adore).

    Aimé par 1 personne

  6. Ada dit :

    Un plaidoyer pour le féminisme ? J’arrive 😀

    Aimé par 1 personne

  7. Gros coup de cœur pour ce roman!

    Aimé par 1 personne

  8. De l’humour dans un roman noir avec une vieille mamie.. ça me va 😉 je vois Anthony que comme Gwen tu as été séduit par ce « Mamie Luger ». Cool 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. […] en parlent également: EmOtionS, Actu Du Noir, Le Bouquin Ivre, Les livres de K79, Amicalement noir, Hannibal le lecteur, Les Lectures de Maman Nature, Un livre dans la poche, […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s