Court résumé: Hier soir, la petite Daisy, âgée de huit ans, a disparu lors d’une fête donnée dans le jardin de ses parents. Mais personne n’a rien vu. L’inspecteur Adam Fowley sait d’expérience que, neuf fois sur dix, c’est un proche qui a fait le coup…

Mon avis:

Je remercie les éditions Hauteville pour cette lecture!

Pour être honnête avec vous, j’ai découvert par inadvertance Cara Hunter, grâce au troisième volume de sa série sorti cette année. Je ne rentrerai pas dans les détails, mais si vous relisez ma chronique, vous constaterez que ce premier contact a été pour moi une vraie réussite. Depuis, je me suis donné comme mission de rattraper mon retard. Me lancer dans le premier épisode est un bon début !

L’autrice s’attaque une nouvelle fois au milieu familial qui semble être sa spécialité. Elle place en son centre un drame, ici une disparition, pour pouvoir mieux le dynamiter. Les investigations des policiers mettent en lumière les petits secrets des membres de la famille. Chaque protagoniste se révèle alors plus mystérieux qu’il n’y paraissait. Dès lors, ils deviennent à tour de rôle suspects. Toute l’histoire est remise en cause et on ne sait plus où donner de la tête.

A travers cette enquête, l’autrice en profite pour nous tirer le portrait des habitants de la banlieue d’Oxford. Alternant entre ses personnages, les interrogatoires, les articles de presse et les réseaux sociaux, elle nous dresse le tableau du mode de vie de cette communauté. Leur état d’esprit est aussi mis à rude épreuve et on peut observer leurs réactions face à la tragédie.

Avec une narration toujours sans chapitre et grâce à une écriture fluide, l’autrice britannique explore son sujet avec une maîtrise parfaite. Elle garde le lecteur sous tension tout au long du roman. J’ai retrouvé dans cet opus tous les ingrédients qui avaient fonctionné dans ma première lecture. L’atmosphère parfois malsaine et le final complètement renversant viennent conclure à merveille cette aventure. « Sous nos yeux » est un thriller psychologique passionnant qui dès qu’il vous prend, ne vous lâche plus. Deuxième essai validé : Cara Hunter rentre de fait dans la liste de mes écrivaines à suivre !

Hauteville Suspense Poche, 380 pages

Traduit par Sébastien Raizer

Paru le 19 mai 2021, 7.90€

"

  1. Ça me rappelle que j’en ai encore dans ma PAL !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    Et en plus, il est en poche, chic.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s